Chez Marcus

Bienvenue sur le Site Officiel de Marcus

Marcus vs Didou, un texte "collector"

Voilà un petit texte « collector » puisqu’il s’agit d’une rubrique que Didou et moi avions mise au point pour un magazine qui ne se fera finalement pas…
C’est livré « brut de décoffrage », avec les indications de mise en forme inclues dans le texte, histoire de vous montrer un peu les coulisses d’un mag !
Enjoy !
Marcus 😉

2 PAGES
Maquette un peu spéciale : Images du jeu glissées dans le texte au moment où on en parle (pas à l’autre bout de la page même c’est plus joli).
+ Photos de Marcus et Didou face à face dans des couleurs opposées (rouge et noir comme Jeanne Maas, ou noir et blanc, ou rouge et blanc)

Ils s’aiment bien, mais ils sont jamais d’accord.
Mais il s’aiment bien, alors ils discutent…
Fort des fois…
Mais ils s’aiment bien quand même.

Aujourd’hui, un débat de haute moralité sur… MORTAL KOMBAT DEADLY ALLIANCE

Marcus – J’ai toujours bien aimé la série des Mortal Kombat moi… Les graphismes ont toujours été super kitsh, surtout à l’époque où les combattants étaient de vrais acteurs digitalisés en vidéo, mais chaque épisode repoussait toujours un peu plus loin les limites du mauvais goût. Et ça j’aime bien !

Didou – Il va s’en dire, et pourtant je vais le dire, Marcus reste le journaliste le plus décevant de l’hémisphère Nord. Non mais comment oses tu faire la part belle à cette galette sans saveur ? Je t’accorde que la longévité de cette saga justifie que l’on puisse évoquer son nom en société, et encore se doit-on de pouffer avec dédain tout en embrayant sur un autre sujet… Dans le cas contraire : la risée de la soirée tu seras (Yoda sors de mon corps !). Marcus c’est de la bave que je devine au coin de ta lèvre ?

Marcus – Possible… Juste un filet alors…. Il faut dire que je me régale à l’avance rien qu’a l’idée de voir les associations familiales bien pensantes s’offusquer sous prétexte qu’on peut arracher la colonne vertébrale de l’adversaire, lui piétiner les globes oculaires, ou lui prélever des organes vitaux à mains nues ! Pensez donc, des fois qu’un jeune ait l’idée d’en faire autant pour de vrai dans la vraie vie !

Didou – Tu trouves ça drôle ? Tu pouffes ? C’est facile de faire du second degré, n’empêche que, oui, paaaarfaitement, c’est à cause des jeux vidéo que la jeunesse française pète les plombs ! C’est prouvé parce que je l’ai vu à la télé. Et ça si c’est pas une preuve… Dans « ça me révolte » ils l’ont dit !!! Et La Villardière, c’est pas un menteur. Les jeux vidéo c’est dangereux, ça influence la jeunesse… Tiens hier encore, sur le périph, il était 19 heures, un djeun’z qui passe à fond en kart, avec un masque de gorille et qui balance des carapaces à volo….

Marcus – Moi pareil ! L’autre jour, j’etais dans ma 106, et voilà t’y pas qu’un malandrin me grille ma place de parking sous le nez… Ni une, ni deux, je te me lui ai déroulé l’intestin grêle en deux temps trois mouvements !
De ce côté-là, mon idole dans Mortal Kombat, mon modèle dans la vie, c’est Bo Rai Cho, un obèse barbu ivre mort qui n’hésite pas dégueuler sur ses adversaires pour les faire déraper dans la flaque de vomi et leur faire perdre l’équilibre… (photo de Bo Rai Cho en train de vomir)
Pas facile à faire dans la vraie vie ça, surtout pour moi qui ne bois pas d’alcool… Et puis pour se mettre dans ces états là au Champomy, faut quand même un moment !

Didou – Je vois, môssieur fait dans l’ironie ! Et puis arrête de nous raconter ta vie, c’est pas une petite annonce… « Bonjour, je suis Marcus, je ne bois pas, j’aime la violence….  »

Marcus – Attention, nuance ! La vraie violence me révulse autant que toi, mais là c’est tellement énorme que ça devient forcément du second degré, et c’est ça que j’aime dans ce genre de jeux ! Les coups sont monstrueusement puissants, et les gus se refont le portrait à coups de tatane dans la tronche, tiens regarde…
Avant (Photo d’un combattant au début du combat)
Après ! (Photo du même à la fin)
Ca c’est de la chirurgie esthétique artisanale ! Pas d’instruments, tout au bourre pif !

Didou – Mouais, mais c’est toujours la même chose !!! Autant jouer au premier titre… C’est plus « vintage » !! Old school baby !

Marcus – C’est vrai, que c’est du déjà vu, mais cette fois ils ont poussé le bouchon encore un peu plus loin … Une vraie caricature ! L’hémoglobine gicle à gros bouillons et dégouline le long des bras, et les mecs perdent une quantité de sang astronomique à chaque combat… L’équivalent d’un bassin de piscine olympique !
Tu peux même carrément planter ton épée dans le corps de l’adversaire, et le gars continue à se battre avec l’épée dans le bide, malgré l’hémorragie qui lui fait perdre ses points de vie progressivement. (photo d’un gars avec une épée plantée dans le corps) C’est dégueu, mais c’est drôle !

Didou – Un doute m’habite. Mr Us n’est il pas accro à la violence ?… Tu vas pas faire ton Emile Louis, mon salaud ? Vicieux ! Gros déguelasse ! Pervers pèpère !… « Viens mon voir mon Popples… Touche la truffe du Bisounours ! » c’est ça ? Vous me dégoûtez môssieur !

Marcus – Oh c’est pas le genre de la maison ! Plus non-violent que moi tu meurs (dans des souffrances atroces) ! Si la violence me fait plutôt marrer dans certains jeux vidéos c’est parce que c’est souvent du second degré comme dans Quake ou Duke nukem.
Par contre, un jeu vidéo sur la guerre du Golfe premier épisode (celui avec Bush 1er), avec les américains dans le rôle des gentils, les vilains moustachus irakiens dans le rôle des méchants, et comme but du jeu l’assassinat de Saddam Hussein, ça me fait nettement moins rire, parce que là, je suis pas sûr que ce soit du second degré. (photo de Saddam hussein dans desert storm) C’est même à la limite du révisionnisme parfois.

Didou – Quoi ? Y’avait interro ? Fallait réviser quoi ?

Marcus – Ah ah très drôle ! Jeu de mot ! Je mets cent francs dans le cochon !
Bon, laisse tomber, de toute façon je suis trop fatigué aujourd’hui pour amorcer un débat sérieux avec un énergumène de ton espèce… On verra ça un autre jour…
Là je me ferais bien une petite partie de Mortal Kombat plutôt.

Didou – Par charité chretienne, je veux bien jouer un peu avec toi… Mais bon ç’est vraiment pour te faire plaisir.

Marcus – Tu prends qui ?

Didou – Je ne prend personne, moi, monsieur. Je choisis un personnage… nuance.

Marcus – Moi je vais prendre la petite Li Mei, à cause de sa superbe paire de …couteaux. Si, si, j’adore le design d’ustensiles ménagers et l’argenterie… J’ai une très belle collec’ de fourchettes Guy Degrenne à la maison.
(photo de Li mei, les couteaux à la main)

Didou – C’est curieux ce besoin que tu as de faire des petites blagounettes avant de sélectionner ton perso. Ça me rappelle un couard à qui j’ai appris le sens du mot échec. Tremble carcasse, ton heure est venue… Dans la médiocrité je vais me rouler et à Mortal Kombat je vais t’exploser….YODA TU SORS !!!!!

Marcus – Non, mais c’est pas une blague, je collectionne vraiment les couverts Guy Degrenne ! Tiens d’ailleurs là, tu vois, ses couteaux à Li Mei c’est le modèle trident de 1976, en acier inoxydable avec crantage en téflon extrudé et manche en velours de corne de Zébu.

Didou – Où ça ?

Marcus – Là, derrière le sein gauche…

Rubrique : Articles